06 août 2017

La dialectique du fou : 12 - Mais la philosophie c'est quoi en fait ?

La dialectique du fou

Tout le monde connaît la diagonale. Ce truc qui en travers permet d'atteindre l'autre bout du miroir sans passer par les autres sommets.

Je voudrais vous faire partager mes élucubrations lexicales, celles de mes succès et de mes échecs. C'est la raison de ce titre thématique.

Et je poursuis cette série, qui connaîtra les épisodes que je saurai y ajouter, "à demain si vous le voulez bien", comme disait un monsieur loyal radiophonique, mais aussi si je le peux bien.


Mais la philosophie c'est quoi en fait ?

- M'sieur, ... m'sieur, ... dessine-moi un mouton. M'sieur, ... m'sieur, ... dessine-moi un mouton.
- Ben pour quoi faire ?
- Ben pour ma chèvre !

La philosophie c'est un peu ça.



Dans les paroles d'une chanson Jacques Higelin nous donne à penser au Petit Prince d'antoine de Saint Exupéry. Et il se pose, il nous pose la question de savoir et comprendre pourquoi fallait-il qu'on dessine un mouton.

Pourquoi ? A quoi ça va servir, pourquoi on en est arrivé-là. Qu'y avait-il avant qui a fait que ? Pourquoi, comment, qui, quand, quoi ?

Et c'est quoi cette bouteille d'Elée ? Et comment on fait les bébés ?

La philosophie nous vient de cette envie de savoir. Envie, et besoin d'ailleurs. On ne sait pas trop dire la différence en matière de savoir entre envie et besoin, parce qu'il y a quelque chose de profond et d'inné dans le fait d'aimer comprendre les choses et d'avoir besoin de savoir comment tout ça fonctionne.

L'intelligence est la capacité, entre autres, de comprendre pour anticiper.

Un jour on m'avait fait un compliment sur le fait que j'avais une certaine facilité à analyser, à comprendre, et à gérer les problèmes, les conflits, la négociation.

A la personne qui me faisait ce compliment, j'ai répondu que la différence entre lui et moi tenait en une chose simple : devant l'obstacle j'avais une certaine facilité à trouver comment le contourner, alors que lui avait plutôt tendance à rentrer dedans.

On ne résoud pas tout à éviter les obstacles, il faut aussi savoir les effacer, ou les transformer, ça dépend. Mais dans tous les cas il faut les gérer. Ca c'est intelligent. Gérer ... anticiper. Comment faire pour comprendre, et même deviner ?

Donc la philosophie c'est aimer le savoir. Avoir envie de comprendre, que ce soit par besoin ou pas.

Si je comprends comment fonctionnent les choses, pourquoi les choses sont là, je peux plus facilement en mesurer les causes et les effets, je peux alors mieux traiter tout le reste.

La philosophie s'est donné pour but global de comprendre et d'expliquer.

Avant la philosophie il y avait des gens qui expliquaient les choses uniquement par le fait que tout ce qui échappait à l'entendement des hommes était d'essence divine. Et que tout ce qui n'y échappait pas était "comme ça".

C'est comme ça
Ah, la la la la
Ouais
le secret
ça coupe et ça donne

En fait on dit que avant les philosophes, il y a les sophistes. Les sophistes sont les gens qui savent et qui expliquent pas tout.

Et un jour est venu un type que j'aime bien, Socrate, qui était chiant comme pas un et qui ne voulait pas qu'on puisse affirmer un truc sans l'expliquer. Du genre "non je m'énerve pas, j'explique". Ca lui a valu pas mal d'embêtements, mais c'était une époque ou la liberté de penser n'était pas trop grande.

Socrate ne supportait pas qu'on lui jette un truc à la figure sans donner des explications logiques, ou raisonnables.

Tu vois le truc du genre : On baisse l'APL pour tout les bénéficiaires de 5€, ça va faire baisser les loyers.

Ca Socrate, il prend le mec, il lui dit "mais t'es con ou quoi ? Sophiste"

Il réfléchit et trouve des points de discussion, d'explication pour expliquer que c'est pas forcément vrai, que ça peut avoir l'effet inverse. Il est philosophe.

C'est en gros lui qui a amené le bordel dans la société. Ca remonte à 25 siècles.

Si vous avez l'impression que c'est récent vous vous plantez.

Donc la philosophie c'est quand on veut expliquer, comprendre, savoir comment et tout ça.

Si quelqu'un vous dit le contraire, n'oubliez pas de lui dire, ou de penser, que c'est un sophiste. Le mec il dit qu'il sait mais il explique pas tout : sophiste !

Aucun commentaire:

« VIVE LA MODERNITÉ ! » (et le progrès dans tout cela?)

Publié pour le compte de François Marandet Les Semeurs Citoyens   Une petite introduction au RUE, à la démocratie de proximité et à...