16 septembre 2019

L'actualité sous le filtre de ma (presque) mauvaise foi. 16 septembre 2019

Cher auditoire, lectorat chéri, ch... ? Hein ?

Ah ! Non, lectorat, ça n'a rien à voir avec Hannibal ... Lecter, m'enfin, mon garçon il faut pas croire que tout soit centré sur le cinéma dans mon théatral exposé de la situation générale. Et puis d'ailleurs générale, je sais pas, moi et les hiérarchies c'est une histoire compliquée. On devrait de temps en temps parler de la situation en colonel ou en capitaine, on n'en serait pas moins informés.

Cher public, bonjour public ! Donc, si aujourd'hui j'ai choisi de vous parler, c'est pour raconter un peu l'état global du Monde, qui se balkanise chaque jour un peu plus.

Oui ? Non ! Alors balkaniser c'est pas la transformation du Monde en bordel où le tenancier se permet de se remplir un peu les poches sur le dos de tout le monde, ça n'a rien à voir avec ... enfin finalement si peut-être, parce que l'un dans l'autre, la petite histoire de Balkany qui fait bombance pendant des décennies en tripatouillant les tirelires sans être jamais inquiété, pour finir sur le tard transformé en candidat aux défilés de jeunes filles à barbe des zonzons, c'est un peu à côté de la plaque quand même. Je vais y revenir, ça mérite une explication.

La balkanisation généralisée dont je voulais parler c'est en fait plutôt pour dire que si l'humanité avait l'impression que le progrès avait pris forme de rassemblements de plus en plus larges pour tenter de réunir de plus en plus de gens ensemble et les faire vivre avec des règles communes, ben ces temps-ci le modèle est en train de prendre feu, et ça risque de faire encore pire que Notre-Dame de Paris, on peut craindre que personne ne se trouve vraiment qualifié pour éteindre les flammes pendant des années de plomb.

31 août 2019

L'actualité sous le filtre de ma (presque) mauvaise foi. 31 août 2019




Le papa de Nounours nous a quitté. L'ancien journaliste, ex-attaché de presse de la foire internationale de Lille, marionnettiste qui a un peu bercé mon enfance, s'est éteint dans la nuit de jeudi à vendredi à Lille.

Marcel Ledun avait atteint l'âge de 90 ans, après une longue vie consacrée en partie à Nounours, Nicolas, Pimprenelle. Il y a des choses bien plus importantes que les fredaines des glands de ce monde, aujourd'hui une partie de mon patrimoine intérieur est orpheline.

Il faut bien que la vie continue, mais quand même.

Rien à voir avec les petits soucis des uns et des autres, Trump pété de trouille qui commente le moindre écart de conduite de l'ouragan Dorian qui en veut à sa résidence personnelle de Mar a Lago ou de Bolsonaro qui fait son caca nerveux à énoncer qu'il veut plus écrire avec un Bic.

Xi devrait arrêter de narguer les hongkongais à coups de matraque et de gaz, Poutine pourrait relâcher ses opposants et cesser de montrer les exactions des forces de police en France en boucle sur les chaînes de télé russes.

Et Macron ferait mieux de désinstaller sa version 2.0 qui est merdique à souhait, il a beau avoir remplacé le masque de zéro par celui d'un Hulk tout vert de pacotille.

Nounours a perdu son papa et c'est quand même bien plus grave que tout le reste.

24 août 2019

L'actualité sous le filtre de ma (presque) mauvaise foi. 24 août 2019

L'image du jour présentée par la NASA, relevant les incendies détectés par satellite sur l'ensemble de la surface de la Terre ( https://worldview.earthdata.nasa.gov/ )
Qu´est-c´qu´on a fait des tuyaux?
Des lances et d´la grande échelle
Qu´est-c´qu´on a fait des tuyaux?
Pas d´panique il nous les faut

Mais l´incendie là-bas fait rage

Et le ciel est noir de fumée
Et tous les gens dans les étages
Se dis´nt : "Mais que font les pompiers?"
Il n´y a pas de temps à perdre  

(L'incendie à Rio : Sacha Distel - Gérard Gustin - Maurice Tézé)

On a pu observer de nombreux faits divers particulièrement violents ces derniers temps, dont la cause probable est une certaine exacerbation des tensions entre les gens, provoquant des mouvements d'humeur aux conséquences souvent graves. On ne sait pas démontrer une corrélation entre l'élévation des températures et l'énervement des clampins de base, mais bon.

Ainsi, nous avons pu noter l'histoire du client, à Versailles, qui roue son coiffeur de coups parce que ça coupe ne lui plaît pas, celle d'un consommateur qui défouraille et tue un serveur, invoquant le fait que son sandwich ne venait pas assez vite, on ne compte plus les heurts parfois accompagnés de coups ou de tirs d'armes à feu pour des places de parking ... inquiétant comme ambiance, d'autant qu'il ne s'agit pas, là, de cinéma, mais bien de faits divers réels. J'ai une pensée pour les victimes. Vraiment. Dézinguer un être humain est devenu d'un banal, et c'est à tous les niveaux de la société.

On peut se demander à quel moment l'humanité a commencé à déraper, parce qu'il y a quand même eut une époque où ça ne se faisait pas ce genre de choses ?

La banalisation de la violence est inquiétante, parce qu'elle engendre toujours des drames, des injustices irréparables, qu'elle est le reflet de l'humeur de toute une société. Les faits qui conduisent à des préjudices graves, à l'assassinat de personnes qui n'avaient rien demandé, s'ajoutent aux faits de personnes qui demandaient peut-être quelque chose mais qui pensaient pas que ça les conduirait à l'hôpital ou au cimetière.

La société s'émeut, à juste titre, des féminicides, parce que c'est une chose absolument inacceptable, mais ce qui n'est pas acceptable non plus, c'est de considérer qu'il peut y avoir des violences qui seraient possibles et justifiables tandis que d'autres ne le seraient pas. Du moment qu'on ouvre la boite à Pandore, il ne faut pas espérer que son contenu se contente de rester dedans.

Donc on comprend qu'on sait pas gérer les choses assez bien pour empêcher les féminicides, et c'est assez dramatique comme ça. On sait pas empêcher les serveuricides, les coiffeuricides, les manifesticides ... ça commence à faire beaucoup. Ça empêche même de prendre un chef d’État au sérieux quand il veut faire la leçon à un autre sur les libertés de manifester.

Il y a un côté poilant de ce point de vue à constater la qualité des échanges "amicaux" entre Poutine et notre Macron national. L'un explique à l'autre que c'est pas bien la Russie du point de vue démocratique, et l'autre renvoie le fait que la France c'est pas génial côté respect de la personne humaine. Le tout sur fond de communication un peu arrangée, d'un côté comme de l'autre on s'accuse avec tact mais fermeté de désinformation.

08 août 2019

L'actualité sous le filtre de ma (presque) mauvaise foi. 8 août 2019

 Sur fond de ciel étoilé, on trouve divers degrés de l'évolution humaine et de ses conséquences.

Moi j'aime bien la banane ... parce qu'y a pas d'os dedans ...

Donc bananons !

Pour la petite explication, bananer est un terme assez alambiqué dans le langage populaire, signifiant autant se fendre la gueule que de se payer la tête des andouilles qui peuvent susciter nos foudres, nom de Zeus !

C'est confirmé, même si ça ne fait pas assez les gros titres, la banquise a totalement fondu cet été en Alaska. Ce qui signifie clairement que celles du grand nord canadien et de Sibérie sont mal barrées, vu qu'on n'est qu'au milieu de l'été. Et c'est guère mieux pour le Groenland. Ca va finir par se voir. Sans faire de catastrophisme, c'est plus grave qu'il n'y paraît vu de loin, cela représente de grandes quantités d'eau douce qui se sont évaporées ou sont parties dans les océans, et les changements de salinité, aussi faibles soient-ils, ça influe sur les courants marins et aériens. 

Ce ne sont pas des sommets de chefs à plumes et des pince-fesses entre gens chics qui vont y changer quelque chose. Si par "malchance", le Pôle Sud nous fait un topo comparable dans les mois à venir, ça promet des baignades furieuses à certains endroits où les plages étaient calmes jusque-là.

05 août 2019

L'actualité sous le filtre de ma (presque) mauvaise foi. 5 août 2019


Il y aurait comme un courant annonciateur de gouffre financier planétaire ces jours-ci ?

- Tu as vu ça ? Las Vegas envahie par les sauterelles ! Ça, ça fait la une des journaux. Par contre l'espèce d'arthropode qui occupe la Maison Blanche et par ricochet un peu tout l'espace planétaire, y a pas un professionnel de la lutte contre la vermine pour l'asperger de répulsif ...

Arthropode : du grec arthron et podos ... les pieds articulés, embranchement d'animaux protostomiens dont le plan d'organisation est caractérisé par un corps segmenté. Ils sont formés de métamères hétéronomes ... non : métamère ! Je peux pas écrire ça dans le journal, je vais encore me faire incendier.

N'empêche, tu vois le Trump, l'exemplaire orange, corps segmenté, ça lui va plutôt bien non ? Dans son cas les différentes parties sont pas reliées entre elles. En deux ans, à peine plus, il a rendu Poutine respectable, Xi rassurant, et même Macron va finir par montrer une carrure d'homme sage, capable de prendre son téléphone pour expliquer au roi de la moumoute qu'il faut pas dire des mots comme stupide en parlant d'un camarade de taf.

Où va la planète avec des numéros pareils ?

06 juillet 2019

L'actualité sous le filtre de ma (presque) mauvaise foi. 6 juillet 2019


Bandeau : Trump prend l'eau. Il a encore dû penser que la sécheresse estivale était un fake. En tout cas cette photo de presse est un must en matière d'expression faciale.

Philippe Auguste a connu une drôle de mésaventure, un 5 juillet 1194, dans une clairière de Fréteval, près de Blois. Pris en embuscade par les hommes de Richard Cœur de Lion qui venait dans le coin pour tenter de récupérer les possessions des Plantagenêt, les français se tirent à toute berzingue pour éviter d'être occis. Et ils laissent sur place leurs affaires. Du coup Philippe Auguste se retrouve sans ses archives et ses sceaux dont il ne se séparait jamais.

Alors il lui vient une idée : faire construire, à Paris, un bâtiment dédié aux archives royales et placé sous la surveillance d'un ... garde des sceaux ... titre dont a hérité le poste de ministre de la Justice.

Ce qu'on raconte moins souvent, c'est que Philippe Auguste est le premier roi de France à affirmer son identité de roi des français et non plus de roi des francs. Et puis il a démontré un sens remarquable des responsabilités vis à vis des gens : il est l'initiateur du pavage des rues de Paris. Avant lui, c'était la gadoue et les ornières. Ces pavés que nous connaissons bien ... c'est lui qui les a imposé pour améliorer la voirie parisienne.

Étonnant non ?


29 juin 2019

L'actualité sous le filtre de ma (presque) mauvaise foi. 29 juin 2019



Le lien associé à cette image renvoi vers le site de l'INA si vous avez envie de revoir les nouvelles de l'époque !
Les nouvelles d'ici, d'ailleurs, et du moment.

Le premier journal télévisé français a été diffusé le 29 juin 1949, il y a tout juste 70 ans ! Une aventure commençait alors pour le meilleur, sous la direction de Pierre Sabbagh, et sans doute aussi parfois pour le pire, vu ce qu'on peut voir de nos jours quand on regarde encore la télé.


AFP

Alors il semblerait que Poutine ne soit pas dans la psychose du syndrome des Borgia, mais qu'il préfère consommer son thé personnel soigneusement entreposé dans sa tasse personnelle, frappée aux armes de sa Russie, un peu personnelle également.

Ce qui permet à l'humanité entière de profiter de photographies où l'on voit les grands dirigeants de ce monde, l'un tenant sa tasse, l'autre ingurgitant du vin dans un verre à pied.

Trump à pied pendant que Poutine boit la tasse, on se demande si le photographe veut nous dire quelque chose ?

L'actualité sous le filtre de ma (presque) mauvaise foi. 16 septembre 2019

Cher auditoire, lectorat chéri, ch... ? Hein ? Ah ! Non, lectorat, ça n'a rien à voir avec Hannibal ... Lecter, m'enfin, mon garçon...