10 janvier 2019

L'actualité sous le filtre de ma totale mauvaise foi. 10 janvier 2019




Pendant que le Sénat se mobilise de nouveau pour essayer de comprendre la logique des témoignages et auditions relevant de la commission d'enquête "Benalla", ce qui donnera une belle occasion à tout le monde de faire preuve d'intelligence de nouveau, le pays commence à douter de celle de Macron et Philippe, d'intelligence.


Les tentatives de détourner l'attention sur autre chose que les gilets jaunes eux-mêmes, cagnottes pour réparer les chagnottes, récupérateurs de voix, les premiers retours sur le prélèvement à la source apportent un éclairage moins vif que les engagements et promesses faites que tout baignait. Il y a quand même pas mal de trucs qui n'ont pas fonctionné tout à fait comme prévu. Ce qui est normal quand on considère qu'il s'agit avant toute chose d'un immense projet informatique, et qu'il y aura toujours des oublis dans les grands projets qui font qu'il existera toujours des mises à jour à venir.

Ce qui fait penser que finalement le système d'exploitation Macron 2.0 ne va pas donner beaucoup de bonnes surprises, mais certainement pas mal de bugs. La mise à jour grand débat paraît déjà floue avant d'avoir commencé, il ne serait pas surprenant que ce soit rapidement un bordel encore plus grand.

Partis sans programme, les marcheurs ont fini par en appliquer un qui n'était pas écrit, maintenant qu'ils sont branchés sur le courant alternatif déployé par Le Pen / Mélenchon ça commence à faire des étincelles.

Le grand débat doit permettre d'aboutir à une nouvelle programmation, pour laquelle bistouquet promet qu'il ne changera pas de cap. Ce qui, en gros, signifie soit qu'il est burné comme pas un et qu'il ne changera pas de cap, soit qu'il changera de cap sans le reconnaître.

Mais en fait, quelqu'un qui dirige un pays sans programme, en faisant un peu n'importe quoi pourvu que ça choque, et qui n'obtient aucun bon résultat en faisant des zigzags n'a pas besoin de changer de cap, il change tout le temps ... à part quelques trucs bien précis auxquels il semble qu'il ne soit pas possible de toucher.

Comme par exemple le CICE, l'ISF supprimée, ou, on en a d'autres, qui pourraient permettre de redresser les choses en douceur sans vraiment déshabiller les gens qui sont déjà à poil, les droits de succession, ... enfin bref. Ça, Macron n'a pas eu la permission d'y toucher, donc pour boucler les fins de mois de l’État, il va falloir ponctionner, y compris là où il y a eu des promesses de soulager.

Il va s'ensuivre de grands moments de solitude pour le gouvernement et les parlementaires de la majorité.

Les plus expérimentés de nos représentants sont appelés à la rescousse, en particulier Schiappa, qui se met en chasse d'un supposé interventionnisme étranger, russe peut-être, dans la crise des gilets jaunes.

A propos de financements bizarroïdes, pas mal de gens se sont étonnés de la rapide croissance de la cagnotte de l'ex boxeur de représentant de l'ordre. La cagnotte a dépassé les 100.000 euros, ce qui est impressionnant en soi. Celle qui fut mise en place aussitôt après pour aider les représentants des forces de l'ordre ayant eu à souffrir de violences manifestantes a atteint, ou peut-être dépassé ce soir le million d'euro dit-on ... ce qui est considérable.

A ce rythme, il conviendra à l'avenir de se faire embaucher dans la police plutôt que d'être atteint de maladies rares, par exemple, mais, toute ironie mise à part, quasiment personne ne relève que ce besoin de faire une cagnotte pour les policiers victimes de violence cache une misère navrante de la fonction publique policière, qui est devenue incapable de prendre en charge ses membres victimes de sévices pendant leur service.

Quand posera t-on les vrais questions sur les vrais problèmes, plutôt que de tenter de renflouer le Titanic avec une pompe à vélo ? Titanic, le film, à la française marchiaque, vous imaginez : Leonardo DiCaprio tendant une pompe à vélo à Kate Winslet ? N'importe quoi.

Heureusement qu'il y a des choses sérieuses dans l'actualité : vous n'aurez pas manqué le fait qu'aujourd'hui c'est le 90ème anniversaire de Tintin qui fut l'un des grands contributeurs à mon épanouissement personnel, tout autant que Pif le chien, Astérix ou Spirou. Mais Tintin a été sur la Lune bien avant les américains, et ça c'est remarquable.

Aucun commentaire:

L'actualité sous le filtre de ma (presque) mauvaise foi. 17 avril 2019

  En bandeau, la Stryge de Notre-Dame de Paris qui contemple la ville. - C'est sûr que c'est triste de voir Notre-Dame part...